Anaxago Academy Les trois ans d'Anaxago comme si vous y étiez

Les trois ans d'Anaxago comme si vous y étiez

Les trois ans d’Anaxago comme si vous y étiez !Anaxago est créée en janvier 2012 par Joachim Dupont, Président (ex-Axa Corporate Solutions et ex-Lazard), François Carbone, Directeur Général (ex-CACIB et vice-président l’association Finance Participative France) et Caroline Lamaud et en

Les trois ans d’Anaxago comme si vous y étiez !

Anaxago est créée en janvier 2012 par Joachim Dupont, Président (ex-Axa Corporate Solutions et ex-Lazard), François Carbone, Directeur Général (ex-CACIB et vice-président l’association Finance Participative France) et Caroline Lamaud (ex-BGPI et ex-Christian Dopr), en charge la communication. Ils sont alors accompagnés par trois autres jeunes financiers décidés à contribuer autrement à l’entrepreneuriat et à l’innovation de demain ; aujourd’hui, ils sont entourés de douze collaborateurs.

L’idée ? Lancer une plateforme de crowdfunding, ou financement participatif, permettant aux jeunes entreprises innovantes de récolter des fonds auprès de particuliers souhaitant participer activement à leur développement, avec un ticket d’entrée placé à 1000 euros. La dimension sociétale est ambitieuse puisqu’Anaxago vise à remettre l’entrepreneuriat au cœur de l’épargne des Français.

Trois ans après le lancement d’Anaxago, la plateforme d’equity crowdfunding dédiée aux startup et PME de croissance tire un bilan très positif.

Née de la volonté de rapprocher finance et économie réelle, Anaxago totalise 14M€ investis dans 35 entreprises prometteuses grâce à plus de 2.000 investisseurs actifs.

Depuis plus de trois ans, les équipes d’Anaxago oeuvrent pour promouvoir une nouvelle forme d’investissement orientée vers l’entrepreneuriat, l’innovation et l’économie réelle.

« En 2012, nous avions la volonté de devenir un acteur de référence pour l’equity crowdfunding grâce à une analyse approfondie des dossiers, un outil web performant, et une animation constante de notre communauté d’investisseurs et d’entrepreneurs à travers de nombreuses rencontres. La croissance accrue de nos investissements, la qualité des entreprises financées et les témoignages de confiance de nos partenaires confirment aujourd’hui les étapes franchies. » se félicite Joachim Dupont, président d’Anaxago.

Avec une collecte nette investie de 14M€ sur trois ans, en forte accélération depuis 1 an, avec plus de 9M€ en 2014 (après 2M€ en 2013), Anaxago se positionne désormais comme la plateforme d’equity crowdfunding la plus active en France.

« Cette montée en puissance est le fruit d’un travail approfondi du service client, à la fois des équipes mobilisées au service des entrepreneurs et des investisseurs. » souligne François Carbone, directeur général d’Anaxago.

Rentable depuis son premier exercice, Anaxago a réalisé près de 620 000€ de chiffre d’affaires en 2014 (contre 200K€ en 2013) et prévoit d’atteindre 1,2M€ en 2015. L’entreprise est passée de trois à treize salariés en l’espace de deux ans.

Pour célébrer trois ans d’innovation et de crowdfunding, l’équipe d’Anaxago a reçu plus de 350 investisseurs, entrepreneurs et partenaires le lundi 2 mars pour une soirée dédiée à l’optimisme. Cette soirée fut l’occasion de d’écouter Philippe Gabilliet (responsable académique de l’ESCP Europe). Son allocution était suivie du pitch de cinq entreprises en cours de campagne sur Anaxago. La soirée a également été l’occasion d’annoncer le lancement de FIRST le premier concours dédié à l’innovation dans le retail aux côtés du groupe HighCo.



Philippe Gabilliet est un spécialiste reconnu du management positif et des stratégies mentales de la réussite.

Né en 1958, Philippe Gabilliet est passé d’une orientation politique (diplômes de Sciences-po Bordeaux et de troisième cycle en analyse politique approfondie) à une spécialisation en tant qu’analyste stratégique pour le monde de l’entreprise. Docteur en sciences de gestion, il cofonde en 1984 la société de conseil Forces Vives. Il y accompagne pendant cinq ans managers et dirigeants de grandes entreprises européennes et les aide à anticiper les mutations dans leurs secteurs et à mieux orienter leur développement commercial.

Consultant chez Pragma Eureka, puis directeur de l’action commerciale au sein de groupe CNP au début des années 90, Philippe Gabilliet est depuis 1995 enseignant-chercheur à ESCP Europe. Professeur de leadership et directeur académique du European Executive MBA (entre 2004 et 2011), il y affine son approche du développement du leadership, du développement personnel des managers et du management interculturel, trois compétences clefs dans un monde où les frontières de l’espace et du temps tendent à s’effacer. Il est également enseignant au CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) à Paris, à HEC Genève, ainsi qu’à l’Ecole Supérieure des Affaires de Beyrouth, mais aussi conférencier.

L’approche de Philippe Gabilliet se fonde sur les valeurs de motivation et d’optimisme, véritables compétences que le manager et le dirigeant doivent développer afin de mieux appréhender l’incertitude. Pour lui, être créatif aujourd’hui, c’est avoir le courage de faire le pari de l’espérance et de chance afin de mieux saisir les opportunités et les transformer en réussites.

Philippe Gabilliet a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels on peut citer Éloge de l’optimisme. Quand les enthousiastes font bouger le monde en 2010 et Éloge de la chance. L’art de prendre sa vie en main en 2012, tous deux parus aux éditions Saint-Simon et grands succès de librairie.

Cinq entreprises de talent ont ensuite pitché leur projet :

Depuis 2012, AnimalBox propose à ses abonnés de bénéficier à un tarif très avantageux de nouveautés adaptées à leurs animaux de compagnie (jouets, friandises, hygiène et soin) sous forme de box envoyée directement à leur domicile. Début 2014, Animalbox avait déjà séduit plus de 5000 abonnés dont les animaux attendent le facteur de patte ferme. 

Découvrir AnimalBox

Exit la parole, l’écrit ou le visuel, Novitact cherche à révolutionner nos manières de communiquer en explorant le sens du toucher. Grâce au bracelet Feeltact, connecté à un smartphone via bluetooth, chacun peut créer intuitivement son propre vocabulaire sensoriel (vibrations, pulsations) et communiquer en toute simplicité et discrétion.

Découvrir Novitact

Fine Lalla ? (Paris, 3è) est un concept-store pensé comme une ruelle marocaine où l’expérience culinaire (restaurant, traiteur, épicerie fine, café) se marie à l’expérience sensorielle et culturelle. Véritable invitation au voyage, épicerie, cadeaux, lecture et musique se mettent à l’unisson pour accompagner la communauté de gourmets.

Découvrir Fine Lalla ?

Wandercraft permet aux personnes à mobilité réduite de gagner leur combat pour l’autonomie et de réaliser leur rêve : marcher. Les jambes robotisées – ou exosquelette –  permettent un déplacement rapide et stable grâce au seul mouvement intuitif du buste. Actuellement en expérimentation, Wandercraft cible à moyen terme 10 millions de clients sur un segment hautement concurrentiel.                                         

Découvrir Wandercraft

Retrouvez tous les chiffres d’Anaxago dans notre infographie, ainsi que les images de la soirée sur Facebook. Vous pouvez également revivre la soirée en vidéo.


Pour examiner l'ensemble des opérations financées par Anaxago, cliquez ici. 

Pour découvrir nos opportunités d'investissement actuelles, cliquez ici.

Les derniers articles Academy

Les étapes de la conception et de la construction d'un projet immobilier

Anaxago vous propose de découvrir une série d'articles sur le sujet de la construction. Ci-dessous un focus sur les différentes étapes de la conception et la construction d'un projet immobilier. La conception d'un projet immobilier Avant de construire un bâtiment, il faut le concevoir, selon les besoins du maître d’ouvrage et des usagers. Voici donc les différentes étapes de la conception. Programmation et Études préalablesAlors que le Maître d’Ouvrage (MOA) établit les besoins, les contraintes, le budget et le planning du projet, vont ensuite intervenir, lors de cette phase, d'autres acteurs comme le programmiste, l’urbaniste et autres spécialistes suivants les spécificités du projet. De même, géomètres et ingénieurs participent à la réalisation du Diagnostic, lequel sera soumis à validation au MOA ainsi qu’aux Institutions et Administrations pour l’obtention du permis de construire. Les usagers peuvent également transmettre leurs besoins pendant cette étape.Lire l'article : " Les acteurs de la construction "Concours ou EsquisseCelle-ci est la phase d’appel d’offres. C’est le moment ou le Maître d’Ouvrage va organiser un concours d’architectes, de paysagistes, d’urbanistes et tous corps d’état et autres spécialistes suivant les spécificités du projet. Cela permet, d’une part, au MOA de choisir le meilleur Maître d’Oeuvre (ou MOE) qui sera en charge de la réalisation du projet et, d’autre part, de réaliser une étude de faisabilité de l’opération.Pour être sélectionnées, les différentes équipes de Maîtrise d’Oeuvres devront réaliser plusieurs documents graphiques (Plan masse, plan niveau, coupe, façade, perspective…) et autres pièces écrites, détaillant le projet à réaliser.Avant-Projet Sommaire (APS)Une fois le MOE sélectionné, nous passons à la phase d’ajustement du projet. On adapte le projet et le budget, on réajuste des éléments du programme pour répondre à certaines réglementations ou à des objectifs parfois contradictoires. C’est également le moment où l’on peut organiser une concertation des usagers si celle-ci n’a pas encore été faîte.Avant-Projet Détaillé (APD)Ensuite, on passe à la phase APD, où on détermine et arrête les dimensions du bâtiment, les choix constructifs et techniques et l’estimation financière. L’APD permet de constituer le dossier de demande d’autorisation de construire auprès de la commune. Il doit présenter l’aspect extérieur du bâtiment (volumes, façades, espaces extérieurs) et le rapport du bâtiment à son contexte.Les documents déjà rédigés devront être détaillés par le MOE et validés par le MOAObtention du Permis de ConstruireVous l’aurez compris, ceci est une phase déterminante de la réalisation d’un projet de construction. Le concept détaillé au travers des différents documents doit être impérativement validé par les administrations concernées. Pour cela, la bâtiment projeté doit respecter les règles d’urbanisme concernant notamment : l’implantation des constructions, leur destination, leur nature, leur aspect extérieur et l’aménagement de leurs abords.C'est durant cette étape que se matérialise le risque administratif. Si l'administration n'octroie pas le permis de construire, le début du chantier peut prendre du retard, le temps d'accéder aux différentes demandes de l'administration. Il peut même parfois être remis à plus tard ou simplement annulé.Pour cette raison, Anaxago s'efforce de sélectionner des projets dont les permis de construire ont été obtenus et purgés de tout recours, c'est à dire inaltérable. De cette façon, le risque administratif est limité.Projet et Dossier de Consultation des EntreprisesLa phase Projet est la phase de définition et de description technique du bâtiment. Elle permet d’établir le DCE (Dossier de Consultation des Entreprises) et les différents devis qui faciliteront aux MOA et MOE la sélection des entreprises qui interviendront sur le chantier.La sélection se fait de la réponse financière et technique des acteurs concernés (Pour plus d’informations, voir Les acteurs de la construction).La construction d'un projet immobilier C’est seulement une fois toutes ces étapes de conception réalisées et validées, que les travaux pourront commencer. Préparation et Voirie Réseaux Divers (VRD)La première étape consiste en l’installation du chantier. Cela comprend les locaux des ouvriers, la protection des environs et du voisinage, la réalisation d’accès pour les véhicules de chantier… Il convient également de réaliser les travaux VRD (Voirie et Réseau Divers), c’est à dire creuser des tranchées pour le passage des réseaux pour les liaisons électriques, l’alimentation en eau et l’évacuation des eaux usées.Fondation et Gros OeuvreUne fois le chantier bien installé et ouvert, on commence la construction des fondations, censée garantir la stabilité du bâtiment et de porter l’ensemble du bâtiment. Ensuite, il s’agit du gros oeuvre : les gros murs (porteurs), les poteaux, les planchers et toute autres parties composant la structure première du bâtiment. Lors de la construction de l’ossature, il est important de laisser des vides pour y faire passer les escaliers et les ascenseurs mais aussi, les gaines, les tuyauteries et les différents câbles électriques qui se révéleront indispensables plus tard dans la vie du bâtiment.Le clos et le couvertCette étape correspond à la réalisation de l’enveloppe extérieure. C’est à dire les façades et le toit, qu’il est impératif de bien isoler des variations de températures mais aussi de bien étanchéiser.La techniqueEnsuite, le moment de toutes les installations techniques, soit l’électricité, le chauffage, les arrivées d’eau… Vont donc intervenir :le Plombier,l’Électricien,le Serrurier,le Menuisier...Second Oeuvre et finitionsLe Second Oeuvre consiste en l’ensemble des travaux de finitions nécessaires pour rendre la bâtiment habitable : organisation de l’intérieur, cloisonnement des appartements ; pose de revêtements : carrelages, parquets, peinture des murs et des plafonds ; mise en place de tous les appareils électroniques ; nettoyage du chantier.Livraison des travauxL’acte final de la réalisation de la construction lors duquel le MOA reçoit le bien et reconnaît qu’il a été réalisé conformément aux besoins et aux contrats certifiés précédemment.C'est à ce moment que le MOA peut donc procéder à la vente des lots construits et dégager de la marge. Souvent, les lots sont vendus ou réservés avant même leur livraison : c'est ce qu'on appelle une VEFA (Vente en Etat Futur d'Achèvement). Cela permet de limiter le risque commercial en s'assurant de la vente du bien avant ou pendant la construction de celui-ci. Pour cette raison, Anaxago, lors de la sélection des projets à financer, regarde le taux de pré-commercialisation, c'est la part de lots vendus avant la livraison des travaux, qui garantit donc une partie de la marge qui sera réalisée par le promoteur, sur laquelle nous rémunérons nos investisseurs.La réception peut se faire avec ou sans réserves. Elle se fait “avec”, lorsque certains points ne conviennent pas au MOA. Dans ce cas là, celui-ci retient une partie du prix, que le MOE recevra seulement s’il règle les différents correspondants dans un délai imparti.C’est également le point de départ de certaines garanties comme : Garantie de parfait achèvementGarantie de bon fonctionnementGarantie décennaleUne fois que tout est validé, les usagers peuvent prendre possession du bien : le projet est officiellement terminé.Si quelque chose d'imprévu se passe durant la phase de construction, il s'agit des risques techniques et financiers. C'est à dire si les entreprises du bâtiment ont un accident ou font une erreur, les coûts liés à la construction ou la durée du chantier peuvent augmenter. Pour se prémunir de ces risques, Anaxago s'efforce de mettre en place des Garanties et des Sûretés pouvant limiter ces risques. Il peut s'agir de Garanties à première demande, de Nantissement de Titres, d'Hypothèques... Ces mesures sont prises afin de protéger l'investisseur et sont mentionnées dans le dossier d'investissement de chaque opportunité en ligne.Lire l'article : " Les acteurs de la construction "

LIRE PLUS