Investir dans le capital développement immobilier

Investir dans l’immobilier non coté pour développer son patrimoine et générer des revenus complémentaires

Les stratégies d’investissement en capital développement immobilier

Le capital investissement immobilier consiste à financer des sociétés porteuses de projets immobiliers, qu’il s’agisse de promotion, de restructuration, de réhabilitation ou de transformation. Les actifs concernés peuvent aussi bien être des logements, des bureaux, des locaux commerciaux, des résidences de services (seniors, étudiants), des hôtels que des espaces mixtes comme des espaces de co-living. Dans certains cas, les financements mis en place peuvent ne pas être adossés à un actif ou une opération en particulier, mais plutôt au pipeline des opérations en cours d'un opérateur. On parle alors de financement corporate.

Les stratégies d’investissement en capital développement immobilier conduisent à une segmentation du marché de l’investissement en fonction des objectifs de :

  • performance ;

  • valorisation des actifs ;

  • maîtrise du risque.

Initialement réservé aux investisseurs institutionnels, le capital développement immobilier s’est démocratisé ces dernières années et est désormais accessible aux investisseurs privés.

Depuis 2002, on distingue trois catégories de stratégie d’investissement selon l’INREV (European Association for Investors in Non-listed Real Estate Vehicules) :

Core/Core + :

  • Actifs ciblés : les actifs sont dits “stabilisés” : ils sont en grande partie voire entièrement loués et génèrent des loyers immédiats et stables (faible volatilité). Ils ne nécessitent pas de rénovations significatives, simplement des dépenses d’exploitation. Les investisseurs Core/Core+ privilégient la régularité des revenus locatifs. Le risque en capital est réduit en favorisant des actifs dits “prime” (d’excellente qualité ou dans une localisation avantage dans un marché donné).

  • Endettement : le recours à la dette est modéré (0% à 30%)

  • Rentabilité cible : les TRI cibles sont de l’ordre de 5% à 7%

  • Exemple d’opération : achat d’un immeuble de bureaux récent en première couronne parisienne, comportant des baux fermes et longues durées signés avec des sociétés disposant d’une bonne santé financière.

Value-added :

  • Actifs ciblés : les actifs présentent ici un potentiel de repositionnement sur leur marché : rotation (changement de locataires avec renégociation des baux), changement d’usage (en passant du résidentiel au commercial), rénovation (amélioration du niveau de prestations). Ce repositionnement devant in-fine permettre d’augmenter le rendement locatif de l’actif, et donc, sa valeur finale. À la différence de la stratégie Core/Core+ qui est par définition passive, l’objectif de la stratégie Value-Added

  • Endettement : le recours à l’endettement est important (40% à 75%)

  • Rentabilité cible : les TRI cibles sont de l’ordre de 10% à 12%

  • Exemple d’opération : achat d’un immeuble résidentiel en pleine propriété en vue de sa rénovation et de sa re-location à des loyers supérieurs.

Opportuniste :

  • Actifs ciblés : les actifs cibles ont une grande volatilité avec une prise de risque importante, sur des secteurs avec une plus faible profondeur de marché, en recherchant un effet de levier maximal et la valorisation des actifs (travaux, baux…). Il s’agit de projets de construction immobilière ou de lourde restructuration ou transformation importante

  • Endettement : le recours à l’endettement est très important (supérieur à 75%)

  • Rentabilité cible : TRI cibles supérieurs à 12%

  • Exemple d’opération : transformation d’un immeuble vieillissant, occupé par un hôtel, pour un faire des appartements qui seront par la suite revendus à la découpe, ou rachat d’une friche qui sera reconvertie en immeuble de bureaux.

À noter : les sociétés qui portent ces projets immobiliers sont dans la majorité des cas des sociétés non cotées, ce qui déconnecte cette typologie d’investissement des marchés financiers. Par ailleurs, les participations dans ces sociétés restent généralement en dehors de l’assiette de l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI).

L’investissement en capital développement immobilier avec Anaxago

Anaxago est l’un des pionniers du capital développement immobilier avec plus de 150 opérations financées pour un montant total de 120 M€ (découvrir nos statistiques). Notre expertise nous permet de vous proposer des opportunités à travers l’ensemble de la France, menées conjointement avec des opérateurs de premier rang et aux cotés d’investisseurs professionnels.

Investir dans l'immobilier avec Anaxago

Investir à travers un fonds diversifié

Investir à travers un fonds diversifié

Pour disposer d’un portefeuille d’investissements locatifs diversifiés à travers une seule et unique souscription.

Investir en direct

Investir en direct

Pour constituer ligne à ligne son portefeuille d’investissements locatifs en choisissant au fil des opportunités.

9,50 %*

de performance servie en 2019

N’attendez plus, créez votre compte investisseur (gratuitement) et commencez à investir dès aujourd’hui.

100% en ligne, indépendante, protectrice de vos intérêts.

Un conseiller est là pour vous

Par email, tchat, téléphone et sur rendez-vous à Paris (2ème) et Marseille. +33(0) 1 84 17 41 76.

Être rappelé

Découvrir nos opportunités

Inscrivez-vous en moins d’une minute pour accéder aux opportunités et recevoir un conseil personnalisé.

Inscription

Besoin d'en savoir plus

Un blog pour découvrir, une académie pour apprendre et notre foire aux questions pour tout comprendre.

En savoir plus

*Performance annualisée (nette de frais) perçue pour les participations cédées (avec ou sans plus-value) en 2019 en immobilier (voir nos statistiques). Attention, les performances passées ne préjugent pas des performances futures.