Anaxago Academy 10 questions à poser à un entrepreneur avant d’investir dans sa startup

10 questions à poser à un entrepreneur avant d’investir dans sa startup

Une stratégie d’investissement qui vous correspond Devenir investisseur privé implique d’évaluer de la manière la plus objective possible les entreprises qui vous intéressent avant de prendre une décision d’investissement. Dans l’optique de réduire le risque lié à vos il faut de

Une stratégie d’investissement qui vous correspond

 

Devenir investisseur privé implique d’évaluer de la manière la plus objective possible les entreprises qui vous intéressent avant de prendre une décision d’investissement.

 

Dans l’optique de réduire le risque lié à vos investissements, il faut vous assurer de diversifier votre portefeuille investir dans des entreprises dont les stades de maturité sont différents mais également appartenant à différents secteurs d’activité.

 

D’autres éléments, inhérents à chaque projet, doivent également guider votre décision. Comment les déterminer ? Quelles sont les questions essentielles à poser à un dirigeant d’entreprise ? Comment évaluer sa capacité à développer son entreprise de façon pérenne ? Et ainsi évaluer vos chances d’obtenir un retour sur investissement à long terme.

 

10 questions clés à poser aux entrepreneurs

 

À l’occasion de la finale du 15ème concours Petit Poucet dédié à l’entrepreneuriat étudiant, qui s’est déroulée dans les locaux d’Anaxago au mois de Janvier, 30 jeunes startups pitch devant des entrepreneurs à succès.

 

Le Jury du Concours est composé de nombreux entrepreneurs à succès comme Sébastien Forest (fondateur d’Allo Resto), Julian Kabab (fondateur de Flashgap) ou encore Alexis Vivant (fondateur

 

Nous avons eu la chance de participer à quelques présentations et voici les questions du jury que nous avons trouvé judicieux de partager avec vous.

 


Découvrez ci-dessous, les 10 questions que vous pourriez poser aux entrepreneurs qui vous intéressent  :

 

À qui adressez-vous votre produit ?

 

Avoir une idée c’est bien, développer un prototype c’est encore mieux, mais encore faut-il savoir à qui l’entrepreneur souhaite vendre son produit innovant. Identifier les cibles et les  prospects permet d’identifier et de quantifier le marché adressé par la startup. Ainsi, l’investisseur peut aisément cerner la profondeur (taille maximum) du marché français et le marché de l’étranger visé par l’entrepreneur.

 

Quel est votre business modèle ?

 

Le business model est l’un des aspects les plus déterminants de l’entreprise. D’où viendront les revenus de l’entreprise et quand va-t-elle atteindre son seuil de rentabilité ? Le dirigeant doit être en mesure de vous répondre, vous permettant ainsi de prévoir le développement et les éventuels nouveaux besoins en capital que l’entreprise pourrait rencontrer dans le futur.

 

Quel est votre élément différenciant face à votre concurrence ?

 

Lorsqu’un marché est identifié se dessine alors les acteurs concurrents, une source d’information essentielle quant à la percée du marché par la startup en question. Les concurrents ont des stratégies de développement identifiées, ils ont certainement eu des succès et des échecs qui doivent être étudiés par les dirigeants.

 

De plus, l’entrepreneur doit avoir une idée claire de son élément différenciant par rapport à ses  concurrents, c’est certainement ce facteur qui permettra à l’entreprise de remporter des parts de marché.   

 

Avez-vous un ou des associés ?

 

La structuration de l’équipe fondatrice est très importante, il est avantageux que les fondateurs détiennent des compétences et des aptitudes différentes et complémentaires, cela ne servira que davantage le projet dans son développement. L’équipe fondatrice est l’un des marqueurs clés dans la phase d’amorçage des startups et peut conduire au ralentissement ou à l’échec de l’entreprise si celle-ci ne partage pas la même vision ou ne se soumet pas aux mêmes objectifs.

 

Quel est votre plan de développement ?

 

La timeline de développement d’entreprise doit être très structurée au départ. L’entrepreneur va devoir gérer de nombreux aspects, qui vont déterminer l’existence de l’entreprise : administratif, commercial, marketing, dépôt de brevet(s). La timeline figée par l’entrepreneur doit être réaliste et il doit être en mesure d’établir des temps d’action et beaucoup de délais sont à prévoir notamment concernant l’administratif et le juridique. Le calendrier de développement demande des ressources et très vite l’entrepreneur doit déterminer les tâches qu’il doit confier à des spécialistes et celles qu’il pourra gérer par lui-même.

 

Qu’est-ce qui vous pousse à entreprendre ?

 

Le choix de l’entrepreneuriat comme activité professionnelle est motivé par différentes raisons. Chaque femme ou homme se lançant dans l’aventure de la création d’entreprise est motivée par des raisons personnelles : développer une idée innovante, être son propre patron, pour donner du sens à son activité, être indépendant, faire de l’argent etc.

 

On peut souligner deux visions distinctes qui ne s’opposent pas obligatoirement, elles impliquent seulement deux stratégies de développement et soulignent les intérêts et motivations de l’entrepreneur.

 

- la vision “ court-termisme” de développer rapidement une entreprise et de la revendre rapidement.

- la volonté “long-termisme” de développer et de structurer son entreprise de façon pérenne et scalable.

 

Ces deux stratégies de développement peuvent être bénéfiques pour l’investisseur, celui-ci doit seulement en avoir connaissance et l’apprécier afin de savoir si le plan de développement peut être correctement réalisé dans le calendrier prévu par l’entrepreneur.

 

Pourquoi ne pas travailler dans l’une des entreprises leaders de votre marché ?

 

Cette question est capitale, en réalité il faut pouvoir mesurer l’investissement de l’entrepreneur, sa capacité à gérer le challenge de l’entrepreneuriat qui apporte son lot de moments difficiles. Généralement, l’entrepreneur doit faire face à de nombreuses problématiques ce qui implique qu’il doit être passionné par son activité, ne pas compter ses heures, accepter de nombreux sacrifices au bénéfice de son développement d’entreprise sans oublier un investissement financier personnel déterminant aux yeux de potentiels investisseurs futurs.

 

Quels partenaires clés avez-vous réussi à convaincre pour encadrer et optimiser votre offre ?

 

Réussir en tant qu’entrepreneur demande également de connaître parfaitement l’écosystème dans lequel on évolue, connaître et échanger avec les autres acteurs de la place, les relais de communication de tous types, les partenaires institutionnels et son banquier par la même occasion. Cet aspect est très lié à l’état d’esprit de l’entrepreneur et à ses qualités intrinsèques en tant qu’individu.

 

Comment feriez-vous sortir d’éventuels investisseurs ?

 

La projection future de l’entreprise selon la vision de l’entrepreneur est un élément-clé pour les investisseurs potentiels. En effet, la stratégie de développement d’une entreprise varie en fonction de l’intention de son fondateur, s’il choisit l’optique de revendre rapidement à des industries importantes du marché il n’adoptera pas la même stratégie que s’il envisage de développer son chiffre d’affaires de façon à ce que l’entreprise génère des bénéfices importants.

 

Est-ce que vous êtes l’homme de la situation susceptible de réussir ce pari ?

 

Plusieurs individus peuvent détenir la même idée et la développer au même moment, cependant tous n’auront pas les ressources nécessaires ou les compétences suffisantes pour atteindre l’alchimie du succès. Beaucoup d’aléas peuvent survenir, souvent ils ne sont pas prévisibles et pourtant l’entrepreneur doit transparaître comme le meilleur candidat pour relever ces défis.

 

Ces 10 questions vous permettront d’affiner vos critères en tant qu’investisseur, de mieux appréhender les réponses des entrepreneurs et d’affiner vos choix d’investissement.

Nous restons persuadés que la rencontre reste un moment essentiel pour se faire sa propre idée, c’est pourquoi Anaxago organise régulièrement des rencontres et des événements pour permettre ces échanges.

 

Ressources pour aller plus loin :

- Anaxago actualités : Le TOP 10 des questions à se poser avant d'investir 


Les derniers articles Academy

Comment fonctionnent les investissements en SCPI ?

Parmi tous les produits de placements, les SCPI (Sociétés civiles de placements immobiliers) offrent des avantages substantiels : peu d’implication personnelle et de bons rendements. Le principe est simple : investissez auprès d’une société de gestion dans des immeubles ou des bâtiments dont l’emplacement et le domaine d’activité en déterminent la valeur locative. Puis, récupérez régulièrement votre dû issu des loyers.Investir dans des SCPI, les avantagesVous avez envie de diversifier vos investissements en choisissant de placer une partie de votre argent dans une ou plusieurs SCPI ? Pour préparer sa retraite, avoir une assise confortable, ou renforcer son patrimoine, les SCPI permettent d’encaisser une quote-part de loyers distribuée par une société de gestion. L’investissement immobilier est donc réel mais indirect, ce qui engendre un risque maîtrisé.Autre avantage, vous pouvez choisir d’investir dans différents types de SCPI : hôtels, bureaux tertiaires et sièges, entrepôts, centres commerciaux, etc. Peu importe (en fait, si) le secteur et le lieu, pourvu que l’investissement soit rentable.Facile à intégrer dans son portefeuille, même avec un petit pécule de départ de 5000€, il permet aussi d’ajouter au fil du temps de nouvelles parts. À l’inverse d’une épargne immobilière en solitaire, qui demande un gros investissement et dont la revente rapide n’est pas toujours assurée, il est plus facile de céder ses parts dans une SCPI. Par la même occasion, vous évitez aussi le passage chez le notaire.  La société à laquelle vous faites appel se charge par ailleurs de tout pour vous. C’est ce que propose Anaxago. Vous n’êtes ni un professionnel des investissements immobiliers, ni un aficionado des chiffres ? Les placements SCPI diversifiés sont aussi faits pour vous.Enfin, le rendement des SCPI est actuellement plus élevé que des fonds en euros d’assurance-vie ou même dans l’immobilier locatif. Il atteint 4,45% à plus de 5% en moyenne en 2019, avec des versements tous les trimestres.Les inconvénients des SCPIComme dans tous les investissements, en raison de la conjoncture et du marché immobilier dans le cas présent, les SCPI entraînent un risque de perte en capital.Si certains lieux semblent avoir un boulevard devant eux, comme le Grand Paris et les grandes métropoles d’une manière générale, rien ne dit que la hausse des prix ne freinera pas les entreprises locataires. Et des vacances locatives sont autant de rendements en moins.Par ailleurs, si l’investissement est fait à crédit, que le revenu des loyers baisse et ne suffit plus à rembourser l’emprunt, vous devrez vous acquitter de la différence.Quelle fiscalité pour l’investissement SCPI ?Le dernier défaut des SCPI, et pas des moindres, se trouve dans sa fiscalité. Les dividendes sont taxés au titre des revenus fonciers. Le taux peut ainsi rapidement s’envoler et atteindre la moitié des rendements, si vous avez des revenus élevés par ailleurs.Il existe cependant des astuces pour diminuer la facture, telles que l’achat à crédit, si vous ne craignez pas de ne plus pouvoir rembourser. Vous pouvez ainsi déduire les intérêts de votre emprunt. Ou encore le fait d’acheter des parts de SCPI en démembrement et en nu-propriété. Mais dans ce cas, il faut attendre la fin du démembrement pour récolter ses revenus. Tout dépend donc de votre besoin à court ou à long terme.Grâce à un audit de plus de 180 fonds locatifs et à l’expertise d’agents immobiliers, Anaxago sélectionne pour vous les meilleurs investissements SCPI. À partir de 5000€ de capital, vous pouvez investir !

LIRE PLUS