Beyoncé : l'investisseuse à suivre cette semaine

queenb_suazmo.jpg

“Be a boss, marry a boss and build an empire”. “Sois une patronne, épouse un patron et construis un empire”. Notre investisseuse du jour a suivi les conseils de Warren Buffett à la lettre.

Beyoncé Giselle Knowles-Carter, plus connue sous son nom de scène Beyoncé, est, à 38 ans, à la tête d’une fortune estimée à 400 millions de dollars. Mariée au producteur Jay-Z depuis plus d’une décennie, leur fortune commune, estimée à 1,5 milliards de dollars est à la fois le fruit de réalisations individuelles et d’une rare synergie, malgré des parcours très différents. Artistes tous les deux avant tout, ils ont su montrer un flair assez unique pour tous leurs investissements.

Beyoncé - Investor Profile

Nationalité

Américaine

Secteurs d’investissement

Nouvelles technologies. Foodtech.

Portfolio Partiel

N.C.

Sociétés d’investissement

Marcy Venture partners (fonds d'investissement créé par Jay Z)

Valeur estimée de la fortune personnelle

400 - 500 millions de dollars

Influence

144 millions d'abonnés sur Instagram, 60 millions sur Facebook et 15,5 millions sur
Twitter

Née le 4 septembre 1981 à Houston, chanteuse depuis son plus jeune âge, Beyoncé est une icône R&B mais aussi une marque internationale et une vraie femme d’affaires. L’artiste a gagné 24 Grammy Awards et sa fortune personnelle est estimée entre 400 et 500 millions de dollars. Cela est immense mais reste 42 fois moins que la valeur estimée du portefeuille equity de Bill Gates (lire son portrait d'investisseur). 

Des stock-options qui ont alimenté les plus folles rumeurs

En 2015, les dirigeants d’Uber ont proposé 6 millions de dollars à la chanteuse pour qu’elle réalise une performance lors d’un événement d’entreprise à Las Vegas. Se voir offrir une telle somme pour quelques minutes de travail relève déjà d’une prouesse. Flairant le potentiel de l’entreprise elle a bien accepté les 6 millions de dollars… mais les a réclamés en stock-options. A l’époque, Uber était encore loin d’une introduction en bourse et c’était un réel risque à prendre, mais, “Queen B” n’est pas à 6 millions de dollars près. 

Lors de l’IPO d’Uber, nombreux se sont rappelés du cachet qu’avait touché Beyoncé et les spéculations quant au gain effectué ont fait couler beaucoup d’encre. 

Certains affirment que Beyoncé a gagné plus de 300 millions de dollars avec cette opération, d’autres estiment la plus value à “seulement” 9 millions de dollars. La star reste discrète et n’a pas communiqué à ce sujet. Nous lui souhaitons toutefois d’avoir revendu ses actions avant l’effondrement de la valeur de l’action d’Uber en bourse ! Ah.. volatilité, quand tu nous tiens.

Concilier investissement dans la tech et concerts 

Le quotidien de Queen B varie entre studio d’enregistrement et scène. Pas étonnant qu’elle ait investit dans Sidestep, une plateforme qui facilite la vente de produits de merchandising pendant les concerts. Beyoncé fût une “early investor” en injectant 150 000 dollars dans la start-up au travers de sa société de management “Parkwood company”. Imaginée par Eric Jones, l’application permet notamment la réservation et la livraison de l'objet à l'effigie de l'artiste. Sidestep est utilisée par de nombreux artistes (Adèle, Selena Gomez) et a couvert plus de 75 000 concerts dans le monde. 

Managée depuis ses débuts avec les Destiny’s Childs par son père, Beyoncé a su s'en séparer et contrôle désormais toutes ses activités d’une main de maître. Elle n’est pas uniquement la reine de la scène mais excelle également en marketing. On se souvient du titre “Formation” que la chanteuse a diffusé sur les plateformes 36 heures avant son incroyable show pendant la mi-temps du Superbowl, créant un énorme effet de surprise. Beyoncé investit non seulement en cash mais mobilise aussi son image et son influence pour mettre en avant les sociétés qui, selon elle, permettent de créer un monde meilleur.

Le moteur : défendre des sociétés qui contribuent à un monde meilleur

Lorsque Beyoncé a commencé la préparation d’une performance exceptionnelle pour Coachella, peu de temps après avoir accouché de ses jumeaux, elle teste le programme nutritionnel 100% vegan intitulé “22 days nutrition” de son coach Marco Borges. Elle ne s’est pas contentée d’investir financièrement dans ce projet mais en a prouvé l'efficacité dans une vidéo qui retrace le programme (en savoir plus). Ce programme livraison de repas sains repose sur le concept selon lequel faut 21 jours pour faire ou défaire une habitude, d’où une durée 22 jours. On adore ce pragmatisme…

Pure coïncidence, Beyoncé investit dans WTRMLN WTR, une entreprise qui commercialise du jus de pastèque pressé à froid la même année que la sortie de son album intitulé Lemonade dans lequel elle règle ses comptes avec son infidèle de mari. Jody Levy, la fondatrice de WTRMLN WTR met en avant la réduction du gaspillage alimentaire et l’accès des consommateurs à des jus de fruits sains. Depuis la prise de participation de Beyoncé, les boissons sont disponibles dans le monde entier et distribuées dans les plus grands supermarchés américains (Target, Walmart etc..) La chanteuse commente son investissement par ce qui suit. “J’ai investi dans WTRMLN WTR car c’est le futur de l’hydratation naturelle. En tant qu’associés, nous partageons la même vision simple de délivrer des produits qui permettent d’être en bonne santé et qui sont accessibles à tous.” 

Beyoncé-investisseur-de-la-semaine

Si Beyoncé est très engagée dans la promotion d’un mode de vie sain, elle s’investit également dans la diffusion de la culture auprès de toutes les classes sociales. Elle et son mari Jay-Z ont privatisé le musée du Louvre le temps d’une nuit pour y tourner clip (voir le clip). Visionnée plus de 205 millions de fois sur Youtube, la vidéo met en avant des chef-d’oeuvres. Est-ce un hasard si le record du nombre de fréquentation du musée a été battu la même année que celle de la diffusion de la vidéo ? Quoi qu’il en soit, le musée propose désormais un parcours thématique d’1 h 30 qui reprend les oeuvres phares présentées dans le clip (en savoir plus).

Par ses choix assumés, Beyoncé démontre qu'art et business sont parfaitement compatibles. Dans une démarche d'investissement, la volonté d'effectuer une plus-value peut s'accorder avec l'envie de contribuer à la création d'un monde meilleur, chacun à la mesure de ses moyens.

Découvrir nos opportunités d'investissement