Anaxago Actualités Comment évaluer les risques d'un investissement immobilier ?

Comment évaluer les risques d'un investissement immobilier ?

Anaxago a développé une expertise sur le segment de l'investissement immobilier : quels sont nos critères de sélection ?

Analyser le risque d'un investissement immobilier


L'analyse effectuée par ANAXAGO sur un projet immobilier s'articule autour de 4 risques majeurs : commercial, financier, administratif et technique.

La notation en résultant vous est communiquée en toute transparence. Retrouvez-là dans les pages projets de chaque opportunité d'investissement.

Chaque projet immobilier et chaque opérateur font l'objet d'une notation pouvant aller de A à D. Si le projet et l'opérateur présentent une note inférieure à C, l'opération n'est pas proposée à nos investisseurs.

 

Les risques liés à un investissement immobilier


Risque commercial de l’investissement immobilier

Le taux de commercialisation global correspond au nombre d’appartements vendus sur plan par le promoteur. Au-delà de 50% en valeur (€), il est scoré satisfaisant. Il repose notamment sur l’emplacement, corrélé au besoin local de logements. L’adresse, l’environnement immédiat, la zone de chalandise, le dynamisme économique sectoriel, et l’équilibre local de marché entre l’offre et la demande de logements, pondèrent ce risque.

Risque Financier de l’investissement immobilier

Les marges brutes des opérations (6/7%) sont dans les standards de marché pour des opérations de promotion immobilière de cette envergure. Cette marge s’explique par un coût de construction relativement important pour proposer des logements haut de gamme. Les financements bancaires obtenus voire débloqués optimisent la couverture financière du projet et en minimise le risque.

Risque Administratif de l’investissement immobilier

Le risque administratif est relatif à l’acquisition du terrain par le promoteur et à la purge de tout recours de tiers sur le permis de construire. Dans le premier cas, le promoteur propriétaire de son terrain dépose un permis de construire auprès du service d’urbanisme de la localité. La purge de tout recours sur ce permis de construire, protège l’investisseur du risque de non-construction.

Risque technique de l’investissement immobilier

Le coût de construction en France varie selon la géolocalisation du projet. En métropole et agglomérations il avoisine les 2 000 €/m² et se justifie par l’utilisation de matériaux de qualité en ligne avec les logements haut de gamme proposés à la vente.

L’obtention des garanties légales (Garantie Dommage-Ouvrage, Garantie de Parfait Achèvement, Garantie Financière d’Achèvement) et l’étude de l’historique du promoteur renforce l’analyse des risques.

Découvrez ici notre processus interne de sélection immobilière.