Anaxago Actualités Ashton Kutcher : L’investisseur à suivre cette semaine

Ashton Kutcher : L’investisseur à suivre cette semaine

Comment Ashton Kutcher, acteur abonné aux rôles de beau-gosse gentiment crétin (" Eh mec ! Elle est où ma caisse ?", That’s 70’s Show, Mon Oncle Charlie, etc.) a-t-il construit en 10 ans un portefeuille d’investissement aujourd’hui valorisé 250 millions de dollars ?


Nationalité
Américaine
Secteurs d'investissements
Nouvelles Technologies, Services Consommateur
Portfolio partiel
Uber, AirBnB, Skype, Pinterest
Société d’investissement
A-Grade Investments, Sound Ventures
Fonds sous gestion
100 millions
Influence
18.7 Millions de followers sur Twitter, 2.3 Millions sur Instagram


Comment Ashton Kutcher, acteur abonné aux rôles de beau-gosse gentiment crétin ( Eh mec ! Elle est où ma caisse ?, That’s 70’s Show, Mon Oncle Charlie, etc.) a-t-il construit en 10 ans un portefeuille d’investissement aujourd’hui valorisé 250 millions de dollars ?

Early adopter tech (en 2009, il est le premier utilisateur à atteindre un million d’abonnés à son compte twitter), Ashton Kutcher s’intéresse sérieusement au private equity après avoir vu le rappeur 50 Cent recevoir près de 100 millions de dollars grâce à ses parts de l’entreprise VitaminWater rachetée en 2007 par Coca-Cola (le chanteur -aujourd’hui en faillite personnelle- avait accepté de devenir l’image de la société en échange d’une partie de son capital).

Après quelques prises de participation individuelles (il investira 1M$ dans Skype, et multipliera sa mise par 4 avec le rachat de l’entreprise par Microsoft 18 mois plus tard), Kutcher s’associe finalement à Guy Oseary (le manager de Madonna) et Ron Burkle (milliardaire américain, fondateur du fonds d’investissement Yucaipa) pour former A-Grade Investments en 2010. Le milliardaire apportera 8 millions de dollars et l'utilisation de son back office, tandis que Kutcher et Oseary ajouterons chacun 1 million de dollars prélevés sur leurs deniers personnels. 

Basé en Californie, A-Grade se spécialise immédiatement dans les investissements start-up et early-stage, et cherche à investir dans des entreprises axées sur des technologies qui viennent répondre aux besoins des consommateurs. Les premiers montants investis A-Grade se situeront entre 50 000 et 100 000 dollars, poussant progressivement vers des prises de participation à sept chiffres. 


Les trois critères de sélection de A-Grade Investments


  • Des fondateurs inspirants avec lesquels le trio ressent l’envie de s’impliquer,
  • Une mission “problem solving” claire axée sur l’économie de temps ou l'enrichissement d'une expérience
  • Un business model qui pourra être visiblement boosté par l’implication des trois investisseurs.


Des performances d’investisseur qui n'ont rien à envier aux professionnels du secteur


Son investissement de 2,5M$ au capital de Airbnb est aujourd’hui estimé à une valeur de 90M$, de leur côté les 500 000$ investis dans Uber sont estimés à 60M$. En revanche Fab (site de e-commerce), après être passé du statut de Licorne à icône déchue (valorisée près d’1 milliard de dollars en 2013, la startup avait levé des centaines de millions de dollars), aurait été vendue pour un montant de 15M$.

La performance globale d’A-Grade s’élève à un multiple total de 8,5, un record notable dans une industrie où un multiple de 3 vous classe directement dans la liste des meilleurs VC (dixit Marc Andreessen, fondateur du fonds Andreessen Horowitz). Même en omettant ses participations dans Uber et Airbnb, la performance de A-Grade Investments s’élève à un multiple solide de 3,3. 


Report Card -non exhaustive- pour A-Grade Investments : 

U = investissement en cours et valorisation en augmentation

Année
Entreprise
Entité d’investissement
Résultat
2007
Ooma
Kutcher
Crash post IPO
2008
Vita coco
Oseary
+
2009
Skype
Kutcher
$⬆U
2010
Fashism
A-Grade
x (investissement perdu)
2010
Flipboard
A-Grade
+ 
2010
Spotify
A-Grade
U
2011
Airbnb
A-Grade
U
2011
Fab
A-Grade
Participation revendue à perte
2011
Uber
A-Grade
U
2011
Genius
A-Grade
+ 
2011
Pinterest
A-Grade
U
2012
BlackJet
A-Grade
x (investissement perdu)
2012
Shazam
A-Grade
U
2012
MemSQL
A-Grade
+


Sound Ventures, 100 millions sous gestion : une nouvelle aventure


Entreprise cotée au Nasdaq, le groupe américain Liberty Media a choisi fin 2016 Kutcher et Oseary pour le management d’un fond de 100 millions de dollars : Sound Ventures. Les deux associés espèrent investir dans 60 à 70 entreprises sous 5 ans.


“Quatre d’entre elles -si nous avons de la chance- deviendront un succès phénoménal, 50% atteindront la rentabilité et 25% seront des échecs”  souligne Kutcher.


Sound Ventures souhaitent se concentrer sur les projets innovants au sein d’industries réputées traditionnellement moroses. Sa première participation ? Neighborly, une plate-forme d'investissement en ligne basée à San Francisco qui permet aux privés d'investir dans des projets civiques par le biais d'obligations municipales.

Outre le crowdsourcing ("Making bonds sexy again"), Kucher et Oseary ont déjà investi dans l'automatisation des ressources humaines (Zenefits), la transparence financière pour les gouvernements locaux (OpenGov) et les services ménagers (Handy). Pour contacter Sound Ventures, rendez vous par ici. Mais à l'évidence, rien de mieux qu'un petit tweet pour s'adresser à Ashton Kutcher, investisseur inattendu et définitivement à suivre ces prochaines années.