L'investissement non coté accessible

Anaxago permet à des investisseurs privés et professionnels d'accéder à une sélection de projets à fort potentiel de croissance dans différents secteurs d'activité.

Fondateur de l’association professionnelle Financement Participatifs France (FPF), Anaxago a été à l’initiative de la création du statut de Conseiller en Investissements Participatifs

  Respect des règles de bonne conduite et de gestion des conflits d’intérêts
  Diffusion d’une information transparente
  Exercice à titre exclusif de métier de CIP
  Respect des obligations liées à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme (LAB-FT)

Le pacte d'actionnaires

Conditions d’entrée, de vie et de sortie d’un actionnaire au capital d’une société. Le financement d’une jeune entreprise passe par l’élaboration d’un cadre juridique rigoureux destiné à garantir la protection de nos investisseurs. Pour chaque opération Anaxago négocie le pacte d’actionnaires et y ajoute un certain nombre de clauses visant à garantir les intérêts de ses investisseurs dans le cadre d’opérations de financement ultérieures et pour assurer la liquidité des titres à moyen-terme.

Elle prévoit le rachat des participations des dirigeants en cas de survenance de divers évènements (incapacité, délit, faute grave ou lourde etc.), à un prix déterminé en amont dans le pacte d’actionnaires.
Les parties sont convenues de la nécessité d’instaurer au sein de la société un comité avec un rôle consultatif sur les questions stratégiques et d’orientation de l’activité de la société. Le rôle du comité consultatif est également d’assurer, de façon permanente et durable, le dialogue et la communication effective, transparente et constructive entre les associés de la société et ses dirigeants sur tous sujets significatifs en relation avec la marche de l’entreprise et ses perspectives stratégiques et opérationnelles.
Cette clause a pour vocation de protéger les investisseurs d’un possible effet de dilution ultérieure en cas de baisse de la valeur de la société. En cas de nouvelle augmentation de capital réalisée à un niveau de valorisation inférieure que la ou les précédentes, la clause de ratchet permet aux investisseurs initiaux de souscrire à un certain nombre d’actions de façon à rééquilibrer leur participation dans le capital. Grâce à la clause de ratchet, les premiers investisseurs voient leur participation dans l’entreprise devenir égale à leur investissement originel ramené à la dernière valorisation proposée aux nouveaux actionnaires.
Dans l’hypothèse ou un ou plusieurs associés accepteraient conjointement une offre d’achat sérieuse et crédible de la part d’un tiers agissant seul ou de concert, portant au total sur 100% des actions, les autres associés s’engagent irrévocablement par les présentes à céder au cessionnaire envisagé tous les titres qu’ils détiennent, au même prix et dans les mêmes conditions que ceux contenus dans l’offre.
Les nouveaux investisseurs seront les premiers à récupérer leur investissement lors d’un évènement de liquidité (faillite, revente, cession, introduction en bourse).

Les montages juridiques

Limiter le risque par le recours à un montage sain et avantageux pour l’investisseur. Pour chaque société financée, nous constituons un véhicule d’investissement intermédiaire financièrement autonome afin de :

 Réunir tous les investisseurs au sein d’unemême entité juridique permettant une prise de participation unique au sein du capital de la société cible
 Permettre aux actionnaires de ne pas être solidairement responsable des dettes et créances de la société

Règles d'or de l'investissement

Déterminez le risque acceptable

Risque et rendement sont étroitement liés en matière d'investissement. Il est donc nécessaire de gérer vos placements selon les différents niveaux de risques pour obtenir un couple risque/rendement qui corresponde à vos objectifs.

Diversifiez vos investissement

Pensez à répartir vos placement sur différents classes d’actifs en préférant des investissements dans des entreprises à des stades de développement différents et provenant de secteurs d'activité variés.

Anticipez vos flux de capitaux

Il est très important de prendre en compte le moment où vous devrez mobiliser vos capitaux et la durée pendant laquelle vous ne pourrez pas en disposer.

Veillez à la répartition de votre patrimoine

Veillez à garder des liquidités à disposition pour palier au risque d’illiquidité et à ne pas investir plus de 10% du montant total de votre patrimoine.

Risques inhérents à l'investissement dans des sociétés non cotées

Illiquidité

Les titres des entreprises n'étant pas cotés, leur liquidité sera assurée à moyen terme au moment de la recherche d'acquéreurs ou d'une opportunité de sortie.

Perte en capital

L'investisseur doit être conscient du risque de perte d'une partie ou de la totalité du capital investi. Ce risque est inhérent à ce type d’investissement (startup/PME et promotion immobilière).