Comment se constituer une épargne de précaution rapidement ?

Epargne de precaution comment la constituer rapidement.png

Pour constituer rapidement une épargne de précaution : l’idéal est de se conformer à la fameuse règles de 50-20-30.

L’épargne de précaution, ou de sécurité, qu’est ce qu’est ?

L'épargne de précaution ou épargne de sécurité, c’est l'épargne disponible que vous devez avoir pour prévenir un coup dur ou toute situation imprévue : grosse dépense inattendue, perte d’emploi, diminution de vos revenus etc. En gros toute situation qui viendrait tarir ou réduire vos revenus récurrents et impacter votre mode de vie quotidien.

L’épargne de sécurité doit être immédiatement disponible, il est donc possible de la placer bien sûr mais sur des supports les plus liquides et sécurisés possibles.  

Intéressant : l’épargne de précaution est un filet de sécurité mais elle serait aussi garante de votre bonheur.  “Différentes études ont en effet montré ces dernières années un lien entre épargne de précaution et bonheur”, souligne l’économiste Mickaël Mangot, directeur de l’Institut de l’économie du bonheur et auteur du podcast « Homo Econovirus ». 

Les différents types d’épargne n’impactent pas le bonheur de la même façon. C’est l’épargne de précaution, liquide, immédiatement disponible en cas de coup dur, qui a l’effet le plus significatif sur le bonheur. Comme l’a montré une étude réalisée au Royaume-Uni en 2016 (« How Your Bank Balance Buys Happiness : The Importance of “Cash on Hand” to Life Satisfaction », publiée en 2016 par l’American Psychological Association).

Lire l’article du Monde (instructif) sur l’épargne de précaution (lien article). 


Comment mesurer mon épargne de précaution ?

Le montant de l'épargne de précaution qui vous correspond varie en fonction des gens et des modes de vie. Les critères les plus objectifs pour calculer le montant minimum de votre épargne de précaution sont : 


    • Votre âge,
    • Vos frais fixes,
    • Le nombre d’enfants que vous avez, 
    • Votre niveau de revenus

 

En fonction des âges,  si vous avez moins de 30 ans , que vous n’avez pas de crédit et pas d’enfant à charge votre épargne de précaution devrait s'élever à trois mois de votre salaire total. 

Si vous êtes marié.e et que vous remboursez un crédit cette épargne de sécurité devrait être équivalente à 6 mois de votre salaire. 9 mois si vos revenus sont supérieurs à 80 000€ (pour des raisons inhérentes à la difficulté de la recherche d’emplois, etc.)  Et 12 mois si vous avez des enfants.

Comment constituer une épargne de précaution ?

La durée nécessaire à la constitution de son épargne de précaution varie bien sûr selon le montant que vous souhaitez mettre de côté. Épargner l’équivalent de 2 mois de salaire peut aisément se faire en une année. Épargner l’équivalent de 6 mois de salaire peut nécessiter plusieurs années. L’essentiel est donc de s’y prendre le plut tôt possible, dès son premier salaire. Vous devrez aussi veiller à reconstituer votre fonds d’urgence dès que vous aurez procédé à un retrait en vue de financer une dépense. Pour cela, pas de miracle, il vous faudra prendre l’habitude d’épargner régulièrement. 

L’idéal étant de se conformer à la fameuse règles de 50-20-30, dont nous avons déjà parlé pour épargner au quotidien.

Selon cette règle 50% ou moins de votre revenu mensuel doit être consacré au financement de vos besoins essentiels : un toit sur votre tête (loyer, crédit, etc.), les courses alimentaires, vos factures d’usage (électricité, chauffage, internet, téléphone) et vos coûts de transports pour vous rendre sur votre lieu de travail. Si vous avez des enfants, les dépenses qui leur sont liées entrent également dans ces 50%.

20% de vos revenus doivent être consacrés à une épargne dédiée pour préparer le futur. Et les 30% restant viennent financer votre mode de vie : sorties au restaurant, voyages, cadeaux, vêtements, etc.

Lire notre article sur la règle des 50-20-30.

Comment placer mon épargne de sécurité ?

L’épargne de précaution constitue une épargne qui a vocation à n’être utilisée qu’en cas d’imprévu significatif. C’est une épargne qui peut travailler, mais qui doit rester disponible et bien sur être la plus sécurisée possible.

Le placement idéal, malgré son faible rendement, reste un livret réglementé (Livret A, LDDS ou, si vous y êtes éligible, le Livret d’Épargne Populaire). 

Leur rémunération est faible (taux proche de l’inflation dans le meilleur des cas) mais la liquidité (disponibilité) est immédiate. Veillez à l’ouvrir dans votre banque principale, pour un accès immédiat en cas de besoin.

C’est leur avantage par rapport à l’assurance-vie par exemple, qui demande dans le meilleur des cas quelques jours.