Ensemble : soutenez le Samusocial de Paris avec Anaxago

JRopéra.png

Anaxago se mobilise pour venir en aide aux plus démunis pendant la crise.

Afin de soutenir les personnes démunies et très exposées en ces temps de crise sanitaire, l'équipe Anaxago a choisi de consacrer une partie de ses revenus à une association qui se mobilise pour leur venir en aide et les protéger au mieux.

Dès aujourd'hui et pour chaque investissement réalisé sur notre site, 15% des honoraires Anaxago sont reversés au Samusocial de Paris.

Un élan solidaire pour le Samusocial de Paris

La décision de soutenir le Samusocial de Paris a été prise collectivement par toute l'équipe d'Anaxago pour faire face à une situation que nous constatons au quotidien dans les rues de la ville. 

Depuis dix jours, afin d’assurer la continuité de ses services aux plus vulnérables, faire face aux nouveaux besoins qui ont surgi, et protéger les personnes sans-abri particulièrement exposées aux formes graves du coronavirus, le Samusocial de Paris se mobilise sans relâche et a revu son organisation.

Ses personnels — notamment soignants — se redéploient en permanence pour faire face aux urgences, prioriser les interventions et pallier le nombre grandissant d'agents absents.

L'ensemble de ses activités demeure ainsi à ce jour opérationnel. Le 115 de Paris poursuit sa mission d'écoute et d'orientation permettant depuis dix jours la mise à l'abri plus de 2300 personnes à l'hôtel. Les maraudes continuent de se rendre chaque nuit auprès des personnes à la rue.

Deux équipes sanitaires se rendent auprès des personnes signalées pour évaluer leur état de santé et si besoin les orienter et accompagner vers un lieu de soin. Les centres d'hébergement et de soins restent ouverts et mettent en oeuvre des mesures pour protéger les personnes accueillies.

Samusocial de Paris et Anaxago : un engagement solidaire rétroactif

Anaxago versera 15 % de ses honoraires perçus du 1er mars au 30 avril.

Crédits photo : Ballet, regard sur les toits de Paris, depuis le toit du Palais Garnier par JR en 2014 (accéder à la source).