Anaxago Actualités Compte-Nickel racheté par BNP Paribas

Compte-Nickel racheté par BNP Paribas

Les fintech ont-elles un avenir sans les banques ? C’était la question posée par le Fintech Revolution Day de la semaine dernière qui résonne à l’apprentissage du rachat de Compte-Nickel par BNP Paribas, découvrez les dessous de cette opération.

La semaine dernière avait lieu la Fintech Revolution 2017, organisée par Fintech Day. À cette occasion, de nombreux acteurs du marché et notamment Céline Lazorthes, fondatrice de Leetchi et de Mangopay, se sont interrogés sur la possibilité de rachat d’une fintech.

 

La BNP Paribas rachète 95 % des actions de Compte-Nickel

 

Créé en 2012 par Hugues Le Bret et Ryad Boulanouar à travers la société la Financière des Paiements Électronique (FPE), société-mère du Compte-Nickel est un service français de carte bancaire prépayée. C’est le premier service de “compte sans banque” disponible chez un buraliste via des bornes d’inscription. Il suffit d’une pièce d’identité et d’un numéro de téléphone mobile pour activer la carte prépayée. En seulement “5 minutes” le compte est ouvert et l’on obtient un RIB, une carte MasterCard et le code de cette dernière pour la somme de 20 euros (frais annuels).

 

 

“ Le paradigme a changé : au lieu de mettre son argent dans une banque et ne jamais savoir où l’on en est, on ouvre un Compte Nickel. ”

Hugues Le Bret, fondateur de Compte-Nickel

 

 

Le service connaît alors un rapide engouement de la part des utilisateurs, puisqu’en l’espace de quelques mois la société dépasse le cap des 300 000 comptes ouverts pour atteindre celui de 500 000 comptes entre mai 2016 et mars 2017.

 

“ 40 % des Français sont en situation de dépassement de découvert au moins une fois par trimestre. (...) on a des frais d’incident et d’intervention. Certes, ils sont plafonnés à 80 euros par mois. Mais, au bout d’un an, cela fait tout de même 960 euros par an. (...) Compte Nickel permet de réaliser plusieurs centaines d’euros d’économie par an en s’adressant à 40% de la population. ”

Hugues Le Bret, fondateur de Compte-Nickel

 

 

 

 

 

Le 4 avril 2017 dernier, la banque BNP Paribas a annoncé qu'elle rachetait 95 % des actions de la Financière des Paiements Électroniques, alors que Compte-Nickel revendique à ce jour plus de 540 000 clients avec un rythme de 26 000 comptes ouverts par mois.

 

Évoqué la semaine dernière durant la Fintech Revolution, une question reste en suspend : peut-on rester indépendant et innovant lorsqu'on est détenu à 95 % ?

 

 

Lire l’article du Figaro

 

 

 

Découvrir les aventures entrepreneuriales du moment sur ANAXAGO


 

Revue de presse :

- Le Figaro - Compte-Nickel, le compte sans banque, racheté par BNP-Paribas

- BFM TV - BNP Paribas rachète le Compte-Nickel

- It Espresso - Interview Hugues Le Bret – Compte Nickel : « On est passé de vilain petit canard à FinTech »

- La Tribune - « Adossé à BNP, Compte Nickel va accélérer son développement mais rester indépendant »