Anaxago Academy Top 10 Mistakes of Entrepreneurs - Guy Kawasaki

Top 10 Mistakes of Entrepreneurs - Guy Kawasaki

Quelles sont les 10 erreurs à éviter quand on lance une entreprise - Les réponses de Guy Kawasaki.A l’occasion du salon LeWeb 2014, Guy Kawasaki a donné une conférence devant un cercle restreint de jeunes entrepreneurs au Numa (Silicon Sentier).Guy kawasaki était l’un des premiers de la a

Quelles sont les 10 erreurs à éviter quand on lance une entreprise - Les réponses de Guy Kawasaki.

A l’occasion du salon LeWeb 2014, Guy Kawasaki a donné une conférence devant un cercle restreint de jeunes entrepreneurs au Numa (Silicon Sentier).

Guy kawasaki était l’un des premiers responsables marketing de la société Apple (de 1983 à 1987). Véritable génie du marketing et rompu aux nouvelles technologies, il a intronisé le concept d’évangélisme.

L’évangélisme dans le domaine des nouvelles technologies consiste à sensibiliser les utilisateurs à de nouveaux produits, de nouvelles habitudes. Leur présenter en somme des produits dont ils n’avaient pas besoin mais dont l’utilisation va leur changer la vie.

Aujourd’hui Guy Kawasaki s’est reconverti dans le capital risque, et il a accompagné et investi dans de nombreuses entreprises. Il est également auteur à succès de livres sur l’entrepreneuriat, notamment l’art de se lancer.

Il reconnaît volontiers ne pas être un entrepreneur mais un véritable marketeur.A la question posée par un étudiant : « If you were our age (betwenn 18-25 yld), would you become an entrepreneur and in which sector ? », (si vous aviez notre age aujourd’hui, deviendriez vous un entrepreneur, et si oui dans quel domaine ?) il a répondu avec franchise « If I were your age, and I knew what I know today, I wouldn’t start my own company. I would go and work for a company whose I fell in love with the product. » (si j’avais votre âge, et que je savais ce que je sais aujourd’hui, je ne deviendrai pas entrepreneur mais j’irai travailler pour une entreprise dont je suis tombé amoureux ou dont le produit me fair rêver).

Passons aux choses sérieuses avec la liste des 10 erreurs les plus fréquemment commises par les entrepreneurs. Ci-dessous donc la liste des écueils à éviter quand on monte sa boîte.

1.     Erreur : Surestimer son marché potentiel?

Ce qui signifie déterminer que son entreprise touche un très gros marché et envisager d’en toucher un faible pourcentage (1% du marché par exemple). Un chiffre faussement modeste finalement pour Guy. Voyons ce qu’il conseille

Solution : Réfléchir et compter à l'envers.

Calculer plutôt combien de ventes vous êtes capables de réaliser en un jour/une semaine/un mois… Avec ce que cela comporte de dépenses de marketing, communication, logistiques.

 

2.     Erreur : Vouloir changer d'échelle trop rapidement

        Solution : Ne vendez pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué

 

3.     Erreur : Tisser des partenariats

        Solution : Se concentrer sur les ventes

 

4.     Erreur : Focaliser sur le discours

        Solution : Se concentrer sur les prototypes

 

5.     Erreur : Faire une présentationa avec trop de slides

        Solution : Respecter la régle du 10-20-30. 10 étant le nombre de slides, 20 le nombre de minutes maximum que vous devriez passer à présenter vos 10 slides et 30 la taille de police minimum du texte de votre présentation (un petit conseil de Guy : trouvez la personne la plus âgée de l'assemblée et divisez son âge par deux, vous otiendrez votre taille de police optimale).

 

6.     Erreur : Make serial progress

        Solution : Progresser en paralléle

 

7.     Erreur : Essayer de conserver le contrôle d'une société

        Solution : Make a bigger pie (intraduisible mais en gros, fabriquer un plus gros gateau pour faire grossir l'entreprise : il vaut mieux une petite part d'un très gros gateau, qu'un gros morceau d'une petite tarte).

 

8.     Erreur : Essayer de se protéger avec des brevets

        Solution : Se protéger grâce au succès.

 

9.     Erreur : Recruter des profils similaires au votre

        Solution : Recruter des profils complémentaires

 

10. Erreur : Devenir ami avec vos investisseurs

      Solution : Dépasser les prévisions

 

Pour les anglophones, nous vous avons trouvé l’équivalent de la conférence donnée par Guy Kawasaki à l’université de Berkeley en Mars 2013.

 

Pour découvrir nos opportunités d'investissement, cliquez ici

Les derniers articles Academy

Comment fonctionnent les investissements en SCPI ?

Parmi tous les produits de placements, les SCPI (Sociétés civiles de placements immobiliers) offrent des avantages substantiels : peu d’implication personnelle et de bons rendements. Le principe est simple : investissez auprès d’une société de gestion dans des immeubles ou des bâtiments dont l’emplacement et le domaine d’activité en déterminent la valeur locative. Puis, récupérez régulièrement votre dû issu des loyers.Investir dans des SCPI, les avantagesVous avez envie de diversifier vos investissements en choisissant de placer une partie de votre argent dans une ou plusieurs SCPI ? Pour préparer sa retraite, avoir une assise confortable, ou renforcer son patrimoine, les SCPI permettent d’encaisser une quote-part de loyers distribuée par une société de gestion. L’investissement immobilier est donc réel mais indirect, ce qui engendre un risque maîtrisé.Autre avantage, vous pouvez choisir d’investir dans différents types de SCPI : hôtels, bureaux tertiaires et sièges, entrepôts, centres commerciaux, etc. Peu importe (en fait, si) le secteur et le lieu, pourvu que l’investissement soit rentable.Facile à intégrer dans son portefeuille, même avec un petit pécule de départ de 5000€, il permet aussi d’ajouter au fil du temps de nouvelles parts. À l’inverse d’une épargne immobilière en solitaire, qui demande un gros investissement et dont la revente rapide n’est pas toujours assurée, il est plus facile de céder ses parts dans une SCPI. Par la même occasion, vous évitez aussi le passage chez le notaire.  La société à laquelle vous faites appel se charge par ailleurs de tout pour vous. C’est ce que propose Anaxago. Vous n’êtes ni un professionnel des investissements immobiliers, ni un aficionado des chiffres ? Les placements SCPI diversifiés sont aussi faits pour vous.Enfin, le rendement des SCPI est actuellement plus élevé que des fonds en euros d’assurance-vie ou même dans l’immobilier locatif. Il atteint 4,45% à plus de 5% en moyenne en 2019, avec des versements tous les trimestres.Les inconvénients des SCPIComme dans tous les investissements, en raison de la conjoncture et du marché immobilier dans le cas présent, les SCPI entraînent un risque de perte en capital.Si certains lieux semblent avoir un boulevard devant eux, comme le Grand Paris et les grandes métropoles d’une manière générale, rien ne dit que la hausse des prix ne freinera pas les entreprises locataires. Et des vacances locatives sont autant de rendements en moins.Par ailleurs, si l’investissement est fait à crédit, que le revenu des loyers baisse et ne suffit plus à rembourser l’emprunt, vous devrez vous acquitter de la différence.Quelle fiscalité pour l’investissement SCPI ?Le dernier défaut des SCPI, et pas des moindres, se trouve dans sa fiscalité. Les dividendes sont taxés au titre des revenus fonciers. Le taux peut ainsi rapidement s’envoler et atteindre la moitié des rendements, si vous avez des revenus élevés par ailleurs.Il existe cependant des astuces pour diminuer la facture, telles que l’achat à crédit, si vous ne craignez pas de ne plus pouvoir rembourser. Vous pouvez ainsi déduire les intérêts de votre emprunt. Ou encore le fait d’acheter des parts de SCPI en démembrement et en nu-propriété. Mais dans ce cas, il faut attendre la fin du démembrement pour récolter ses revenus. Tout dépend donc de votre besoin à court ou à long terme.Grâce à un audit de plus de 180 fonds locatifs et à l’expertise d’agents immobiliers, Anaxago sélectionne pour vous les meilleurs investissements SCPI. À partir de 5000€ de capital, vous pouvez investir !

LIRE PLUS