Fintech

Investir dans les nouvelles technologies financières

Découvrez les opportunités

Crowdfunding Innovation /  Fintech

Fintech : définition, fonctionnement et dynamique

Le terme FinTech est l’agrégation des termes “Finance et Technologie”. C’est ainsi que l’on désigne l’ensemble des sociétés qui interviennent dans le domaine de la finance et notamment le secteur bancaire et financier, en vue d’y apporter une innovation, améliorer leur efficacité ou apporter de nouveaux services. Alors que les acteurs traditionnels sont dans une position dominante et disposent de produits et services établis, les sociétés FinTech profitent de leur agilité et des nouvelles technologies (blockchain, big data, intelligence artificielle) pour proposer des biens ou des services innovants. Ces derniers répondent aux nouvelles attentes des clients. 

Nombre de secteurs d’activité sont adressés par les FinTechs :
- Les néobanques avec des acteurs comme N26 ou Revolut, qui viennent simplifier les opérations bancaires, notamment sur les comptes courants ;
- Les solutions de paiement en ligne à destination des professionnels comme des particuliers. C’est le cas de société telles que Lydia, PayPlugInnovorder (toutes trois financées par Anaxago) ;
- Les outils d’optimisation financière et commerciale destinés aux entreprises. Nous pensons aux solutions développées par Zelros, DreamQuark ou Fred de la Compta (financé par Anaxago) ;
- Les services d’investissement et de financement alternatif : on citera Active Asset Allocation pour la gestion d’actifs, Younited Credit pour la distribution de crédits ou les plateformes participatives comme Anaxago ;
- Les agrégateurs de comptes et les solutions d’épargne comme Bankin’ ou Nalo qui réinventent la gestion des particuliers ;

Ainsi, ces sociétés innovantes bouleversent le secteur financier en apportant des solutions toujours plus proches des besoins de leurs clients, qu’ils soient des particuliers ou des professionnels.

Investir dans les Fintech avec le crowdfunding

On observe une rapide évolution des besoins des particuliers et des entreprises concernant l’utilisation des services financiers. En effet, la globalisation des échanges, la digitalisation des communications et les nouvelles technologies ouvrent la porte à de nombreux nouveaux entrants.

Ces dernières leur permettent de gérer un nombre important de flux avec une infrastructure plus limitée que les acteurs traditionnels. Elles peuvent ainsi réaliser des économies d’échelle et développer des offres plus agiles, plus économiques et rapidement réplicables à l’international. 

TransferWise a développé des technologies permettant de faciliter le transfert d’argent à l’international à moindre coût. Alan a digitalisé la souscription et la gestion des contrats d’assurance santé des collaborateurs répondant aux besoins de simplification des entreprises.

Le développement de ces sociétés est d’autant plus rapide que les acteurs traditionnels de la finance peinent à répondre aux nouvelles attentes du marché.

La taille et les contraintes réglementaires auxquelles ces acteurs doivent faire face les empêchent d’être aussi réactifs que les sociétés Fintech : exigences en matière de fonds propres, respect des dispositifs MIFID I, II et III ou encore des accords de Bâle etc. Par ailleurs, le secteur financier est largement concentré autour de ces grandes sociétés qui préfèrent être prudentes dans la mise en place de nouvelles offres.

Elles sont également confrontées à une baisse du niveau d’attractivité sur le plan du recrutement. Alors que dans les années 1990 et 2000 les institutions financières étaient la cible de la plupart des jeunes talents, aujourd’hui ces derniers sont davantage attirés par l’aventure entrepreneuriale et par conséquent la Fintech. 

Enfin et surtout, Anaxago a décidé de cibler le secteur FinTech compte tenu du fort dynamisme des opérations sur le marché. En effet, ce secteur est particulièrement attractif pour les investisseurs en capital risque. 2018 a été une année record avec plus de 1700 opérations réalisées et un montant investi dépassant les 39 milliard $ sur le plan mondial. Les montants records levés par Oak North (440 M€) et N26 (300 M€) témoignent de la poursuite de cette tendance en 2019.

Les acquéreurs potentiels sont nombreux. Les institutions financières, mais également les sociétés dans le monde de l’édition ou l’intégration de logiciels pour l’univers financier. Nous pouvons notamment citer le rachat de Compte Nickel par BNP Paribas (200 M€) ou encore Dalenys (160 M€) et PayPlug (financé sur Anaxago - montant confidentiel) par Natixis. Les acquéreurs potentiels étant des groupes rentables et riches, les performances sur ce secteur sont solides. 

Mais l’appétit des investisseurs se retrouve également lors des introductions en bourse des Fintech. Nous pouvons citer les récentes IPO (introduction en bourse) d’Adyen (major des paiements sur un segment adressé par Limonetik, société financée sur Anaxago). Cette société a vu le prix de ses actions bondir de 90 % dès son introduction. 

Il est donc toujours primordial d’investir en connaissance et avec une analyse détaillée de l’environnement des sociétés cibles. Anaxago est devenu un des spécialistes des Fintechs, et peut vous permettre d’investir à la lumière de l’analyse avertie de son équipe. 




Vous aimerez aussi

Investir dans une property tech

Investir dans une healtech


Découvrir les opportunités d'investissement dans la fintech