Anaxago Actualités [Anaxago Ventures] Innovorder recrute : 40 offres d'emploi en 2019
[Anaxago Ventures] Innovorder recrute : 40 offres d'emploi en 2019

[Anaxago Ventures] Innovorder recrute : 40 offres d'emploi en 2019

En forte croissance depuis son lancement, Innovorder prévoit de doubler son effectif d'ici la fin 2019

Créé en 2014, Innovorder se positionne comme un grand acteur de la transformation digitale dans le secteur de la restauration. 

La start-up a développé une solution unique proposant à ses clients d'intégrer la digitalisation dans leur quotidien. Celle-ci comprend un logiciel de caisse, un module de commande en ligne, des bornes de commande et la mise en place de programmes de fidélité dans l'objectif d'augmenter le chiffre d'affaires de chaque restaurant, de fluidifier ses processus et de mieux accompagner ses clients. 


Innovorder recrute : 400 offres d'emploi en 2019


En forte croissance depuis son lancement, la start-up accompagne plus de 400 clients (dont les chaînes Big Fernand, Noura et bien d'autres) dans leur transformation digitale. Pour poursuivre cette croissance, elle cherche à recruter une quarantaine de salariés au cours de 2019. 

Alors que la start-up compte déjà plus de 50 employés, elle prévoit de doubler sa taille en proposant des postes au sein de tous ses pôles, et principalement dans ses équipes commerciales et tech. 

Pour tous les intéressé(e)s, rendez-vous sur le site d'Innovorder !


La société Innovorder a été financée en 2017 par les investisseurs de la plateforme Anaxago dans le cadre du programme The Graduates.

Pour découvrir les opportunités d'investissement en capital innovation disponibles sur Anaxago, cliquez ici.


Les dernières actualités

[Anaxago Ventures] Quidol lève 1 million d'euros avec Anaxago et atteint la rentabilité

Quidol, un modèle économique validée ?Il y a quelques mois la presse annonçait une "panne d'audience pour les applications de jeu télévisé sur mobile"  du fait qu'aucune des entreprises qui s'étaient lancées sur ce marché, n'avait réussi à trouver "le bon modèle et surtout le moyen de conserver des joueurs sur le long terme". (Source)Cependant, les chiffres de Quidol confirment le contraire.  Des chiffes qui confirment sa bonne santé financière Lancée en février 2018 par le start-up studio Redpill, créé en 2016 par Sergine Dupuy et Marco Tinelli, Quidol s'inscrit dans la tendance des quiz interactifs sur mobile. Quidol est une des rares start-ups à avoir atteint sa rentabilité dès son premier exercice. De plus, avec les milliers d'utilisateurs qui se connectent quotidiennement pour interagir en direct, la start-up voit ses utilisateurs augmenter de 40 % en moyenne par mois et affiche un chiffre d'affaires de 1 M€. Une levée de fonds qui leur a permis d'accélérer l'acquisition utilisateur« Nous sommes très heureux d'avoir permis aux investisseurs d'ANAXAGO d'investir dans l'aventure Quidol ! Dans un univers des médias en pleine mutation et avec des majors qui sont nombreux à s'être essayé au divertissement live sur mobile ; Quidol prouve, en à peine un an, par la qualité de son équipe et de sa technologie, être en pole position pour occuper cet espace de marché » affirme François Carbone, président d'Anaxago, suite au 1 M€ levées par Quidol auprès de la communauté Anaxago. « Nous avons atteint notre seuil de rentabilité depuis le mois d'août, mais nous avons besoin de gagner en notoriété pour accroître l'audience », affirme Sergine Dupuy. Ainsi, suite à cette levée de fonds, l'objectif de la start-up est d'étendre ses activités à d'autres formats culturels et d'accroître sa notoriété en lançant une campagne de publicité sur les métros des grandes villes françaises. Un développement étranger est également envisagé.Découvrez nos opportunités d'investissement en innovation en cliquant ici.

LIRE PLUS