Anaxago Academy Les années 2000 : l'essor du crowdfunding

Les années 2000 : l'essor du crowdfunding

Le crowdfunding tel que nous le connaissons aujourd’hui, propulsé par la puissance d’Internet et des nouvelles technologies permet de connecter un projet à n’importe quel individu de la planète. Le crowdfunding a connu un véritable essor dans les années 2000, notamment en 2008 avec la crise financière qui a participé à la l’établissement de cette finance alternative.

Les années 2000 : l’essor du crowdfunding et l’arrivée des premières plateformes

C’est en grande partie le développement fulgurant des médias sociaux qui a permis au crowdfunding de se diffuser aux quatre coins du globe. En associant les notions de créativité, de philanthropie et de croissance, les plateformes de financement participatif  ont désormais un important impact social et économique et viennent bouleverser les schémas traditionnels d’allocation de capitaux.

À l’origine de ce mouvement on trouve quelques initiatives isolées, au début des années 2000, notamment celle de deux jeunes producteurs et entrepreneurs, Guillaume Colboc et Benjamin Pommeraud, qui décident de faire appel au crowdfunding pour la production de leur film « Demain la veille » en août 2004. Ils lancent un site internet dédié au financement de leur film et offrent des avantages « en nature » à leurs producteurs en leur proposant d’être cités au générique du film, de recevoir un dvd, etc.

Il s’agissait donc d’une campagne de crowdfunding philanthropique dont le succès a été fulgurant. En effet, en quelques jours, plus de la moitié du montant nécessaire au financement du film avaient été levés grâce au soutien des internautes, cette campagne de financement avait finalement permis de lever environ 50 000$.

“JustGiving” la première plateforme de crowdfunding solidaire

Le site britannique Just Giving, lancé en 2001, est une plateforme de crowdfunding solidaire. Ce fut la première initiative pour mettre en relation des individus et des projets de charité. Leur mantra est simple et fait quelque peu rêver : Just make it happen. Depuis sa création, de nombreuses entreprises ont lancé des plateformes de dons. Néanmoins, Just Giving reste leader mondial des plateformes de dons avec plus d’un milliard d’euros collectés pour aider les autres.

2006 : la première fois que l’on nomme le “crowdfunding

Michael Sullivan, geek du digital, a mentionné pour la première fois le terme de crowdfunding sur son blog nommé “Fundavlog”.

“Many things are important factors, but funding from the ‘crowd’ is the base of which all else depends on and is built on. So, crowdfunding is an accurate term to help me explain this core element of Fundavlog” Michael Sullivan - 12 Août 2006

Michael Sullivan a fait naître un néologisme dédié à cette pratique. Ce ne sera que quelques années plus tard, que le terme “crowdfunding” ne sera réellement démocratisé et utilisé de façon usuelle.

Internet, les NTIC et le crowdfunding

Comme toutes pratiques existantes, Internet va révolutionner la pratique du crowdfunding, elle va permettre aux plateformes de se développer et de proposer directement aux internautes des projets en ligne. Le web permet à ses utilisateurs, de se documenter, d’échanger en ligne, et de diffuser des projets. Ainsi, Internet est une réelle opportunité de marché pour les plateformes et va permettre la naissance de différents métiers : le don, le prêt et l’equity